Une équipe suisse dans le World Tour féminin dès 2022

Une formation vaudoise a de bonnes chances d’intégrer l’élite du peloton dès la saison prochaine. Les Tours de France et de Romandie sont notamment dans le viseur.

Jamais une formation helvétique féminine n’a couru au plus haut niveau mondial de la petite reine. Cette attente semble bientôt révolue. Dans le sillage de son initiateur, le Palinzard Ruben Contreras, la «Roland Cogeas Edelweiss Squad» pourrait bien aller courir les plus grandes courses du calendrier en 2022, alors que la discipline est en plein essor. Cette année, le premier Paris-Roubaix a marqué les esprits, tandis qu’un «vrai» Tour de France sera enfin organisé en juillet prochain. Le Tour de Romandie suivra en octobre 2022.

La Fondation Cogeas s’affaire dans le cyclisme depuis plus de vingt ans. Elle participe depuis 2018 à une équipe russe et donne également son nom à une formation genevoise de niveau Elite, qui développe de jeunes espoirs locaux. Cogeas veut passer un plus gros braquet et espère pouvoir rejoindre le World Tour féminin, qui passera de neuf à quinze formations dès la saison prochaine. Des projets comme Jumbo-Visma, TIBCO-Silicon Valley Bank, Uno-X et Cofidis sont sur les rangs également.

Avec le soutien de divers acteurs et sponsors locaux, et peut-être même celui de la ville de Lausanne – qui accueillera donc une arrivée du premier Tour de Romandie féminin dans une année – cette équipe devrait s’élancer avec un budget d’environ 1,3 million de francs en 2022, tout compris, la première année. Un tel montant devrait permettre de régater d’entrée, contre des cadors dont les frais peuvent monter à 3 millions annuels.
Les contrats de sponsoring signés le seraient d’ores et déjà sur le long terme, une garantie est également déposée auprès de l’Union cycliste internationale et le but principal est de développer les jeunes coureuses du cru. Avec l’entreprise Roland, très connue en Suisse alémanique pour ses inénarrables «Zwieback», la Fondation Cogeas, qui œuvre dans les assurances, le consulting et l’immobilier, et la ville de Lausanne dans la roue, l’affaire semble crédible et bien emmanchée.

«On voulait encore gravir un échelon et aller dans le World Tour. Il était temps que la Suisse et Lausanne y soient représentées, indique Ruben Contreras. Tous les grands noms du peloton féminin ont des ententes à long terme et moi, j’ai toujours privilégié la formation. On a déjà lancé des coureurs et des coureuses vers quatre médailles olympiques. Et il y a aussi de quoi faire par chez nous!»
La formation «Roland Cogeas Edelweiss Squad» espère donc briller au firmament du vélo dès 2022. Pour ce faire, elle peut déjà compter sur des coureuses suisses (Petra Stiasny, 20 ans, championne de Suisse de la montagne, et la pistarde de 24 ans Aline Seitz, 5 fois championne de Suisse), russes, allemandes et espagnoles. La championne olympique Anna Kiesenhofer (Aut) a été sondée, mais l’un des rêves de Contreras n’a malheureusement pas pu se concrétiser.

source: https://www.lematin.ch/story/une-equipe-suisse-dans-le-world-tour-feminin-des-2022-389363009913

Our Sponsors

We partner up and collaborate with innovative companies from all over the world.

Team Contact

ROLAND COGEAS EDELWEISS SQUAD
Route du Signal 17
1018 Lausanne

Ruben Contreras
President

+41 79 637 25 25
r.contreras@cogeas.ch

Manuel Rebollo
m.rebollo@cogeas.ch

ROLAND COGEAS EDELWEIS SQUAD

X